Université Toulouse 2 - Le Mirail

ISTHIAISTHIA
Portraits d'anciens
“J'ai eu des expériences enrichissantes et variées“
Voir le témoignage
Connexion
 Mot de passe oublié ?
Anciens et étudiants, inscrivez-vous!
 



RechercheConférences de recherche Suivez-nous sur Youtube Contactez-nous

Conférences de recherche

Risque et appropriation alimentaire / Olivier Brunel
 

Si l’acte alimentaire est ontologiquement anxiogène (paradoxe de l’omnivore), il n’en demeure pas moins que la modernité alimentaire (surabondance et cacophonie informationnelles, opacité des filières…) a accentué ce sentiment de méfiance du mangeur à l’égard des produits alimentaires. Ainsi, à des risques physiques impactant la sécurité du mangeur, sont venus se greffer des risques plus abstraits induits par une distance physique et symbolique grandissante. Les questions qui se posent alors sont les suivantes : comment le risque est-il perçu ? Quels sont les facteurs qui l’augmentent ? Comment le consommateur réduit le risque ? Pour répondre à ces questions, les résultats de trois recherches sont présentés.

Télécharger la conférence de Olivier Brunel
 


Tourisme de réunions et de congrès et stratégies territoriales / Sylvie Christofle

 

Cette conférence traite du tourisme de réunions et de congrès et de son évolution dans un contexte de compétitivité territoriale. Le Tourisme de Réunion et de Congrés (TRC) est un domaine d'activité en croissance depuis les années 1950 avec une accélération dans les années 1980.  L’Europe et l’Amérique du nord sont les plus grands foyers récepteurs mais l’Asie du sud-est et l’Australie gagnent de nombreuses parts de marché. Afin de développer leur territoire et d’en accroître l’attractivité, des acteurs  métropolitains ou étatiques misent sur des politiques volontaristes en faveur du tourisme de réunions et de congrès via une dynamique internationalisée,  évènementielle et d’équipement. Néanmoins, des facteurs limitatifs existent dans un environnement de plus en plus concurrentiel.

Télécharger la conférence de Sylvie Christofle

 
Espaces publics et mise en scene de la ville touristique / Vincent Vlès
 

Dans une société devenue celle de l’image et de la notoriété, les urbanistes des villes et des stations transforment les espaces publics urbains emblématiques de manière à permettre au touriste d’en saisir l’originalité et l’harmonie. En mettant en scène le décor, ils cherchent à privilégier les expériences, les sensations, les rencontres et à appréhender le visiteur comme un nouvel acteur de la vie urbaine, acteur qui participe à la fabrication narrative de la cité.

Voir la conférence de Vincent Vles


La mesure de la performance des sites WEB - Le cas des sites de vin en ligne / Gregory Bressolles  
 

Cette conférence porte sur différents travaux de recherche menés depuis l’an 2000 sur l’évaluation des sites web : comment évalue-t-on l’expérience d’achat ou de navigation sur un site web, ainsi que les résultats d’un article de recherche publié avec F. DURRIEU sur une application de ces travaux dans le domaine des sites de vente de vin en ligne.

Voir la conférence de Grégory Bressolles

 
Renouer avec la chaîne vertueuse de l'alimentation / Carlo Petrini
 

Dans cette conférence, Carlo Petrini présente tout d'abord les objectifs du mouvement Slow Food qu'il a créé en 1989 et le réseau mondial de communautés paysannes, Terra Madre. Citant Brillat-Savarin dans "La physiologie du goût" (1825), « la gastronomie est la connaissance raisonnée de tout ce qui a rapport à l'homme, en tant qu'il se nourrit », il décrit les sciences gastronomiques dans leur dimension multidisciplinaire, touchant à l'agriculture, la zootechnie, la génétique, la chimie, l'anthropologie et la sociologie, l'économie et l'économie politique, etc. Dans un troisième point, Carlo Petrini explique l'aberration du système alimentaire actuel fondé sur une production agricole intensive, abusant de produits chimiques responsables de l'appauvrissement des sols et la pollution de l'eau dont le manque pourrait être à l'origine de futurs conflits géopolitiques. 

Illustrant ses propos d'exemples, la disparition de la vache agérolese en Italie et l'introduction de la perche du Nil dans le lac Victoria, il pourfend une politique mondiale mercantiliste qui détruit la biodiversité naturelle et menace la planète d'un désastre autant écologique, qu'économique et social pour les paysanneries locales. Face au risque d'une "crise anthropique", il prône un changement de système alimentaire grâce à de nouveaux paradigmes : redonner de la valeur à l'agriculture et l'économie locales -dont il dit que « c'est une formule propre à garantir la démocratie participative »- et le retour à la terre accompagné d'un nécessaire changement de la politique agricole commune pour aider préférentiellement les jeunes paysans dans leur choix d'une agriculture durable, et non plus majoritairement les grands propriétaires terriens.
Quand il parle de production, de distribution et d'exportation agricole, d'aspects environnementaux et de paysage, de sauvegarde de la biodiversité, du comportement des consommateurs..., Carlo Petrini parle toujours de gastronomie.

Voir la conférence de Carlo Petrini


  Le budget et l'administration du tourisme en France : Incidences de la LOLF et de la RGPP / J. Spindler
 

La Loi Organique relative aux Lois de Finances (LOLF) a été promulguée le 1er août 2001 pour entrer pleinement en application le 1er janvier 2006. Elle poursuit deux objectifs : mieux assurer l’exercice budgétaire du Parlement et permettre une amélioration de la gestion publique.
La LOLF conduit les ministères à se moderniser en permanence. La LOLF implique notamment une diffusion de la culture de performance et l’adaptation des structures de l’État à ses missions. Progressivement les organigrammes des administrations ont été adaptés au nouveau cadre budgétaire. LOLF et modernisation de l’État sont étroitement liées.
Après quelques années de mise en oeuvre de la LOLF et de modernisation de l’État, des progrès ont été faits, mais de nombreuses difficultés demeurent. Ces dernières constituent autant de critiques que l’on se propose de recenser en analysant les travaux parlementaires relatifs aux projets des lois de finances depuis 2006 en matière de tourisme.

 

Voir la conférence de Jacques Spindler