Université Toulouse 2 - Le Mirail

ISTHIAISTHIA
Proposer une offre d'emploi ou de stage
Portraits d'anciens
“Un réel plus de côtoyer des individus aux parcours variés“
Voir le témoignage
Connexion
 Mot de passe oublié ?
Anciens et étudiants, inscrivez-vous!
 



L'IsthiaHistorique Suivez-nous sur Youtube Contactez-nous

Histoire et dynamique de développement du CETIA - ISTHIA

Historique
L’histoire des formations dans le champ de l’hôtellerie et du tourisme à l’UTM débute en 1987, avec la création d’une Maîtrise de Sciences et Techniques en Hôtellerie, Tourisme, Thermalisme (MST-HTT). Elle s’inscrit dans le cadre du développement de l’Institut International d’Hôtellerie et de Tourisme (IIHT) structure inter établissements créée en 1985 à l’initiative du Recteur Levier, qui regroupait les trois universités toulousaines, le Lycée d’hôtellerie et de tourisme de Toulouse, le Centre de Formation des Professeurs Techniques (CFPT), antenne toulousaine de l’École Normale Supérieure (ENS) de l’enseignement technique de Cachan et l’École Normale Nationale d’Apprentissage (ENNA). La vocation de l’IIHT était le développement d’une activité d’ingénierie pédagogique à l’international dans un domaine où la France est repérée comme un acteur de tout premier plan.

Le groupe de travail chargé de l’élaboration du programme était principalement composé d’enseignants du Lycée d’hôtellerie et de tourisme de Toulouse (agrégés du secondaire, chef de travaux, professeurs de l’ENNA et du CFPT…). Les trois universités toulousaines étaient représentées par leurs responsables des services de formation continue, car la formation envisagée s’adressait, dans une première phase, à un public en reprise d’études. En accord avec les trois Présidents, la décision fut prise d’implanter ce nouveau diplôme à l’UTM. Deux arguments présidaient à ce choix : le lien entre le tourisme, l’hôtellerie et le secteur universitaire des langues étrangères d’une part et la volonté de développer la professionnalisation de cette université d’autre part.

De façon presque concomitante, deux autres diplômes relevant du champ du tourisme et de l’hôtellerie vont voir le jour dans différents départements de l’UTM :
Un Diplôme Universitaire (DU) en “Tourisme international” est mis en place dans la faculté des langues dirigée par le Doyen Jean Froidure. Deux ans plus tard, il sera habilité par le Ministère de l’Enseignement Supérieur comme un DESS “Industries du tourisme”,
Une LicenceHôtellerie-restauration” est ouverte dans le département des Sciences de l’éducation au moment de la création des IUFM. Elle est destinée à accueillir les étudiants pré-recrutés préparant le CAPET Hôtellerie-Tourisme”.

Prenant acte du développement d’un pôle de formations professionnalisées dédiées aux métiers du tourisme et de l’hôtellerie, les responsables de ces diplômes décident de se regrouper et présentent un projet de création d’un département universitaire : le Centre d’Études du Tourisme et des Industries de l’Accueil (CETIA). Il est validé par le Conseil d’Administration de l’université en 1993, et trouve place au sein de la Faculté des langues qui devient UFR Langues Littératures et Civilisations Etrangères.
Une croissance régulière des effectifs d’étudiants
Les effectifs étudiants ont été multipliés par 4,5 depuis 1999. Cela s’explique par la mise en place de nouvelles formations sur le site de Toulouse et celui de Foix et par la forte croissance de l’activité internationale, spécialement sur le site de Kuala-Lumpur.
 
 Un positionnement et une politique de formation volontaristes
Le CETIA s’est construit durant 25 ans en trois grandes étapes :
Création : les objets de formation s’agrègent (MST-HTT, DU en tourisme international, licence en hôtellerie restauration),
Structuration : l’offre de formation s’élargit autour d’un IUP (DESS, DNGIN), et d’une délocalisation à Foix,
Développement : CETIA a fait l’objet d’une croissance rapide. (Réforme LMD, intensification de l’activité à l’international, développement de la recherche par l’intégration d’une UMR).

L'ISTHIA se positionne aujourd’hui sur deux secteurs socio-économiques en interaction : le Tourisme et l’Hôtellerie d’une part et l’Alimentation d’autre part. Ce positionnement a pour objectif de préparer les étudiants à répondre à certains enjeux contemporains communs auxquels les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie-restauration, de la restauration collective et des entreprises agro-alimentaires doivent faire face tant à l’échelle nationale qu’à l’échelle internationale.

Grâce à son développement, l'ISTHIA est à présent le deuxième plus grand centre de formation public en France dans le domaine du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Alimentation (plus de 1000 étudiants).