ISTHIA

Institut Supérieur du Tourisme de l'hôtellerie et de l'Alimentation

EN Les laboratoires partenaires

affiliations scientifiques des enseignants chercheurs de l’ISTHIA

 

Tous les enseignants-chercheurs de l’ISTHIA sont affiliés à des laboratoires qui sont : le CERTOP, le LISST et le CAMS.

Le CERTOP

Le Centre d’Étude et de Recherche Travail Organisation Pouvoir (CERTOP) est une unité mixte de recherche du CNRS, de l’Université Toulouse – Jean Jaurès et de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier. Il compte soixante-dix personnels permanents environ (chercheurs et chercheuses, enseignant.e.s-chercheur.e.s, personnels de soutien à la recherche) et une trentaine de doctorantes et doctorants, relevant de plusieurs disciplines des Sciences Humaines et Sociales (sociologie, information-communication, économie).

Le CERTOP est organisé autour de quatre axes :

    • Intelligence du travail (INTRA), conduisant à sortir les activités productives de l’approche enfermant le travail dans une sociologie du travail-domination, faisant du travailleur un individu exploité et courbé sous le poids des règles de travail, mais aussi de l’approche où le travail est confiné dans une sociologie de l’arrangement, faisant du travailleur un simple « acteur stratégique »,
    • Santé et Alimentation (SANTAL), étudiant la relation entre Santé et Alimentation, les modes de socialisation alimentaire, l’articulation entre risques et inquiétudes alimentaires, de même qu’est examinée la restructuration du système de santé, en prenant comme angle le rôle des patients ou celui de la recomposition du travail médical,
    • Transitions écologiques. Risques, Innovations, Tourisme (TERNOV), centré sur l’émergence d’une nouvelle phase dans l’évolution des questions écologiques (environnement-santé), en particulier sur la relation, interrogée du point de vue de la justice écologique, entre transition écologique et structuration des activités socio-économiques (énergie, innovation, tourisme),
    • Public et Marchés (PUMA), s’intéressant, à travers des espaces sociaux marchands, éducatifs, politiques, aux processus d’institutionnalisation et de résistance, aux règles et comportements politiques et marchands ainsi qu’au rapport entre institutions et usagers (étudiants, citoyens, consommateurs, par exemple), pour comprendre la production du politique. 

L’Axe Santé et Alimentation (SANTAL) est l’axe principalement étudié par les enseignants chercheurs de l’ISTHIA. Parmi eux, on retrouve Laurence Tibère (directrice adjointe du CERTOP), Anne Dupuy (responsable de l’Axe SANTAL), mais également Jean-Pierre Poulain, Jacinthe Bessière, Driss Boumeggouti, Cyrille Laporte, Paul-Emmanuel Pichon, Amandine Rochedy, Jean-Philippe Sajus, Christophe Serra-Mallol et Frédéric Zancanaro.

 

 

Le CAMS

En 2018, la Faculté des Sciences Sociales et de la Gestion des Loisirs (FSLM) a été créée, regroupant cinq écoles diverses dont l’enseignement et la recherche sont axés sur un éventail de domaines des sciences sociales. La Faculté compte plusieurs chercheurs établis ainsi que des chercheurs débutants et intermédiaires qui mènent des recherches individuelles et collaboratives dans les domaines de la sociologie, des études alimentaires, de l’histoire, de l’anthropologie sociale, des études sur le développement, des sciences politiques, de la littérature, des beaux-arts, etc.

Conformément à l’orientation stratégique de l’université en matière de recherche, les attendus sont :

    • La progression du classement QS en sciences sociales,
    • Répondre aux besoins croissants,
    • Comprendre les enjeux sociologiques et psychologiques.

Le FSLM a décidé de mettre en place un centre de recherche : le Center for Asian Modernization Studies (CAMS), qui interconnecte les recherches en études alimentaires, en sciences sociales et en études du développement afin d’explorer la modernisation de l’Asie. Établi sous l’égide de la chaire d’études alimentaires de la Taylor’s University, le CAMS s’appuiera largement sur l’expertise de recherche existante de la School of Liberal Arts & Sciences et de la School of Food Studies and Gastronomy pour créer une dynamique collective en sciences sociales. Le projet scientifique du CAMS est de décrire et d’analyser les formes, les déterminants et les conséquences de la “modernisation compactée” à laquelle les pays asiatiques sont confrontés aujourd’hui.

Objectifs

    • Prendre une place sur la scène académique internationale en produisant des données locales (Asie du Sud-Est) capables d’ouvrir un dialogue avec l’Asie du Nord et le débat international sur la modernisation et ses enjeux,
    • Devenir un acteur principal de la transformation du statut des sciences sociales en mer ; émergence de nouveaux métiers (psychologie, sociologie, anthropologie) ; développement de nouvelles compétences pour les métiers classiques, capables de prendre en compte la transformation des sociétés,
    • Maintenir un dialogue avec la société,
    • Créer une dynamique dans le cadre des facultés,
    • Utiliser l’expérience de la chaire d’études alimentaires.

Juxtaposer le large éventail de compétences existantes en sciences sociales sur l’Asie du Sud-Est

    • Exploiter l’héritage en termes d’identité, d’image et de réseaux existants,
    • Amplifier les dynamiques scientifiques existantes par leur articulation avec la théorie de la modernisation compressée,
    • Favoriser les approches collaboratives multiméthodes pour comprendre les problèmes sociaux complexes,
    • Produire des ensembles de données uniques pour ouvrir le dialogue avec d’autres régions d’Asie et les pays occidentaux,
    • Promouvoir l’échange de connaissances et la coproduction avec nos partenaires régionaux, nationaux et internationaux au sein du monde universitaire et des organisations à but lucratif et non lucratif.

 

Le LISST

L’objectif central de l’équipe LISST – Dynamiques Rurales est d’observer, caractériser et accompagner les recompositions des ruralités opérées par les sociétés actuelles, qu’elles s’inscrivent dans le prolongement des sociétés paysannes, de la société industrielle, de la société de consommation, dans l’avènement de la société numérique, ou qu’elles soient en recherche d’alternatives. La force de l’équipe LISST – Dynamiques Rurales est de pouvoir mener à bien cet objectif à la fois dans les pays du Nord et les pays du Sud.

Les enjeux associés à cet objectif se posent en termes de modèles de production agricole et agro-alimentaire, de gestion des ressources naturelles (eau, foncier, biodiversité, etc.), d’actions collectives (groupements/filières, réseaux, action publique localisée et projets de développement territorial, recompositions institutionnelles locales), et d’animation du développement territorial. Les objets de recherche privilégiés sont les exploitations agricoles, les systèmes agro-alimentaires, les organisations collectives (réseaux d’acteurs professionnels ou associatifs, acteurs institutionnels, collectivités territoriales et territoires de projets). Les échelles d’analyse vont du micro (producteur, habitant, association), au méso (filière, système local d’acteurs, espace local ou régional) et au macro (chaîne globale de valeur, réseau, acteur mondialisé).

ISTHIA

Site de Toulouse

Campus du Mirail

5 Allées Antonio Machado, 31100 Toulouse

05 61 50 23 68

Site de Foix

Centre Universitaire de l'Ariège Robert Naudi

4 Rue Raoul Lafagette, 09000 Foix

05 61 02 19 74

Site de Cahors

Centre Universitaire Maurice Faure

273 Av. Henri Martin, 46000 Cahors

05 65 23 46 04

Pin It on Pinterest