L'attractivité des territoires ruraux par la mise en valeur du patrimoine culturel immatériel - Cas des contes et légendes en forêt de Brocéliande

Rattachements


Type de travail universitaire
Mémoire
Formation
Master Tourisme et Développement (TD)
Niveau
Master 1
Direction des travaux
BESSIÈRE Jacinthe
Année de réalisation

Auteur


Auteur du document
CHOGNON Lindsay

Travaux


Résumé

Le patrimoine tient une place de plus en plus importante dans les offres touristiques. Dans un contexte de mondialisation, les territoires ont besoin de se différencier, de trouver leurs atouts. Les touristes eux se caractérisent par une demande d´identité qui s´intensifie. Le patrimoine culturel immatériel se fait alors une place de plus en plus grande dans les stratégies touristiques. En tant que patrimoine vivant, il évolue constamment. Caractérisé par des enjeux de sauvegarde et de valorisation, de nombreuses problématiques l´animent. Les territoires, de plus en plus en concurrence peuvent l´utiliser pour se singulariser, se donner une image qui leur est propre. Mais l´augmentation des flux touristiques amène à repenser les impacts du tourisme sur l´identité territoriale en lien avec le patrimoine immatériel. Néanmoins, de nouvelles formes de médiation culturelle animées par ce patrimoine peuvent se positionner dans le développement d´un territoire en immergeant les touristes dans la culture d´un territoire mais aussi les populations locales qui n´en ont pas toujours une bonne connaissance. La forêt de Brocéliande en Bretagne sera alors notre terrain d´étude grâce à ses contes et légendes. Son patrimoine immatériel est riche et médiatisé et peut alors nous permettre de comprendre comment peut-il être vecteur de tourisme sur un territoire.

Document

Pin It on Pinterest