Les formes de rationalité conduisant à autogéré ou concéder la fonction restauration collective

Rattachements


Type de travail universitaire
Mémoire
Formation
Master Management et Ingénierie de la Restauration Collective (MIRC)
Niveau
Master 1
Direction des travaux
LAPORTE Cyrille
Année de réalisation

Auteur


Auteur du document
DIEUTEGARD Tristan

Travaux


Résumé

Trois milliards de repas servis chaque année en France dans le secteur de la restauration collective : un chiffre révélateur de la place de ce dernier dans notre société contemporaine. Présentes dans le milieu de l´enseignement, de la santé et du travail les structures d´accueils peuvent être rattachées aux statuts juridiques publics ou privés. Définit par ces multiples visages nous pouvons ainsi parler aujourd´hui de restauration collective au pluriel. Tributaire des attentes de chaque établissement, son offre évolue en permanence pour s´adapter à leur demande et aux contraintes (économiques, sanitaires, législatives …) qui lui sont liées. En réponse à ce constat les restaurants peuvent autogérer ou concéder leur prestation. Le choix du mode de gestion en restauration collective soulève de nombreuses questions. Pourquoi autogérer ou concéder la restauration ? Quels avantages peuvent en tirer les établissements ? Quel mode de gestion pour quel établissement ? De la vison du professionnel à celle de l´approche sociologique compréhensive je me suis demandé quelles pouvaient être les enjeux à autogérer ou concéder la restauration collective.

Document

Pin It on Pinterest